PMA·Tous les articles·Vie de merde

Trop d’ovocytes, tue l’ovocyte.

 Comme je vous l’avais dit, je ne le sentais pas.  28 ovocytes…c’était beaucoup trop beau pour être bon. Verdict : 20 sont partis à la poubelle direct.

1 seul était immature, et 19 autres ovocytes étaient « lysés » (nouveau mot pour moi = désintégration de matière organique)

Bubble-Pop_o_40760

Merci à la nouvelle gynéco, qui m’a fait démarrer plus fort que FIV3 (150 au lieu de 125ui de Menopur) alors que j’étais déjà pas loin de l’hyperstim la dernière fois, pour ensuite se rendre compte que c’était trop et me faire baisser la dose en cours de route, et enfin me ponctionner 2 jours trop tard parce qu’elle n’avait pas encore réalisé (et ne m’avait pas écouté) qu’il y avait un weekend de 3 jours au bout du protocole.

Sur les 8 ovocytes restants, on a eu 8 embryons par micro-injections IMSI, dont 2 beaux J3… puis sur les 6 restants, 1 seul a tenu jusqu’à J6 (pas J5 car ça tombait un dimanche et le labo ne bosse pas le dimanche).

Nos 3 bébés pingouins 🐧🐧🐧 sont au congélo car hyperstim modérée. Bon c’est déjà ça, je sais…

On a revu la gynéco 3 jours après la ponction, elle nous a fait son méa-culpa. « J’aurais dû vous écouter, mais vous comprenez j’ai beaucoup de patientes qui pensent qu’elles savent ce qu’il leur faut mais elles ont tort. En même temps, je n’aurais pas pu deviner que vous alliez répondre aussi fort au traitement. C’est clair que là 8 embryons pour 28 ovocytes c’est hyper-décevant » (x repeat 5 fois, pour finir d’enfoncer le clou dans la plaie).

Pas possible d’anticiper hein ? Un historique de 3 FIV dans un autre centre ? Un jour férié inscrit dans le calendrier depuis toujours ??? #grossenaze

Ce qui m’a aussi anéantie c’est de voir son fond d’écran de portable : un tout tout petit petit petit bébé, très certainement le sien. La nana a le même âge que moi, elle voit des infertiles toute la journée, les traite limite comme des numéros, mais elle, elle a un bébé et elle le montre. Bon OK elle ne me l’a pas montré-montré, mais pas caché non plus à mes yeux meurtris de maman endeuillée et d’infertile empirée par sa faute. 😭

Et ce n’est pas fini. Je vous ai déjà dit que chaque mois, mais alors CHAQUE MOIS il y a un couac, un contre-temps, des vacances, un problème, un traitement à faire en plus… qui me fait perdre un mois de plus ?

La gynéco m’a fait un scratching vendredi dernier pour anticiper le transfert du mois prochain, recommandation Matrice Lab suite à ma première biopsie. Mardi, elle m’appelle « Je suis très embêtée car j’ai reçu les recommandations de Matrice Lab suite à votre essai thérapeutique (2e biopsie) et cette fois-ci ils disent « pas de scratching ». J’avais les résultats depuis le 30 mars mais je ne sais pas pourquoi je viens seulement de mettre la main dessus. J’ai peur que cela repousse votre transfert d’un mois ».

Sauf qu’en juin, j’ai des projets, donc ça repousse de 2 mois.

 J’hésite entre reprendre l’avion pour retourner à Paris et lui casser la gueule ou pleurer jusqu’en juillet.

 ***V I E  D E   M E R D E***

Publicités
Tous les articles

Les cloches ont sonné

Pâques est fini. La chasse aux œufs est terminée, et la récolte a été plutôt bonne : 28 ovocytes. C’est quatre fois plus que ma voisine de chambre…qui avait pourtant réussi à avoir un bébé en n’ayant que 5-6 ovocytes à sa 1ère FIV.

28 œufs en chocolat… c’est le fruit de 2 jours en stim de plus par que d’habitude (19-18-17 ovocytes révoltes lors de mes 3 premières FIV). Oui, je suis une grosse grosse poule pondeuse 🐔 et je le vis plutôt bien.

Je ne sais pas si je dois me réjouir cela dit, on sait que la qualité à tendance à baisser quand la quantité des ovocytes augmente. Vu mes piètres résultats aux tentatives précédentes, je veux bien croire cette tendance malheureusement…

La gynécologue s’est d’ailleurs excusée de ne pas m’avoir écoutée et de m’avoir fait commencer le protocole au mauvais moment. Idéalement elle m’aurait ponctionnée un jour avant mais c’était ce foutu lundi de Pâques.

On attend des nouvelles du Labo dans quelques jours, savoir si la FIV – IMSI cette fois-ci- a donné des résultats. J’espère que beaucoup de mes œufs donneront des petits poussins 🐣😍.

Ce matin (jour de la ponction) j’ai rêvé qu’on avait 5-6 embryons dont 1-2 très très beaux. 🍀🤞🏼En tout cas j’étais zen, et tout s’est bien passé.

Pour le moment, je vais pouvoir baisser la pression car pas de transfert ce mois-ci. Quelqu’un a noté « Freeze all » sur ma fiche, risque d’hyperstimulation oblige ( oestradiol a 4855 deux jours et demi avant le déclenchement).

Je me suis privée de sucreries pendant des semaines et surtout de boissons sucrées car une étude disait que chaque boisson sucrée diminuait les chances de 16% car ça affectait la qualité des ovocytes.

Donc maintenant j’ai envie d’un gros 🍔🍔🍔🍔MACDO !

(Je reprend la vie healthy avec le boulot la semaine prochaine. Faut que je reste clean avant le TEC) 😉

PMA·Tous les articles·Vie de merde

Calendrier de m…

Ici FIV 4, protocole en cours.

Apres des mois d’attente, d’examens, et un dernier cycle qui a duré 6 semaines, mes règles sont enfin arrivées pour lancer le cycle que j’attendais tant.

Oui mais voilà, comme rien mais alors RIEN ne se passe jamais comme il faut, l’hôpital parisien ou nous avons choisi de deménager notre parcours pour cette nouvelle tentative ne démarre les protocoles QUE le mercredi de la semaine qui suit les règles. C’est comme ça. Ils ne s’embarrassent pas à regarder tes tentatives précédentes, la durée des stims, ta réaction aux traitements etc…

Peu importe si tes règles arrivent le lundi 10 jours avant ou le dimanche 4 jours avant. Ta stim commence le mercredi de la semaine qui suit et tu viens le lundi d’après pour écho et prise de sang de contrôle.

SAUF QUE VOILÀ lors de mes 3 premières FIV j’ai toujours très/ trop bien répondu au traitement et été ponctionnée 11 jours apres le premier jour de stim… ce qui tomberait donc un dimanche cette fois-ci.

Pas possible madame, me dit-on, nous ne faisons pas de ponction le weekend.

Bon on pourrait se dire que pas grave, on attend le lundi, un jour de plus pourrait aider mes ovocytes à être plus matures… mais NON NON MADAME parce que lundi prochain c’est Pâques, et pas de ponction les jours fériés non plus. On poussera ponction à 2 jours plus tard que d’habitude, mardi 3 avril, 13 jours après la première piqûre de ménopur.

Tout ça alors qu’ils avaient les comptes rendus de mes tentatives précédentes et que les jours fériés peuvent être anticiper !

Chaque mois, il y a un nouvel obstacle, un dernier petit couac, un examen à faire en plus, un traitement à faire juste avant… et ça fait 6 mois que ça dure.

J’ai même envoyé un email à la gyneco à J3 de mon cycle, pour lui faire part de mon inquiétude et notamment par rapport à la réceptivité de mon utérus si on transfère très tard (j’y reviens plus bas), et sa réponse : pas grave, au pire on congèlera le tour jusqu’au mois suivant. Au lieu de me dire « ah oui, vous avez raison, vous devrier démarrer la stim à J3/4, soit deux ou trois jours plus tôt histoire qu’on vous ponctionne un jeudi ou un vendredi. »

En plus de ça, à la première écho de contrôle, sans surprise, je m’apprête à pondre une colonie… plus de 40 follicules dont 11/12 gros Dans chaque ovaire au 6e jour de la stim !! Je vais exploser s’ils ne me ponctionnent pas dimanche !

Mais ils ne seront pas assez mûrs pour une ponction vendredi…

Autre problème, s’ils me ponctionnent trop tard (Le mardi 3 avril) mon endomètre sera déjà à J26 du cycle quand ils voudront me mettre des J6 s’il y en a (bah oui parce que J5 ne sera pas possible non plus, ça tomberait un dimanche).

À mon avis d’ici la mon endomètre sera déjà passé en 2e phase de cycle, et ne sera plus réceptif….Il faisait déjà plus d’1cm d’épaisseur hier, 2 semaines avant la date prévue du transfert.

Donc j’ai déjà tiré un trait sur une possibilité de transfert ce cycle-ci, car il y aura soit hyper stim, soit endomètre trop avancé, soit encore pire pas d’embryons car ponctionnée trop tard.

Je suis DÉGOÛTÉE. J’ai même recontacté la clinique en Belgique pour savoir si je peux débarquer ce weekend et me faire ponctionner en temps et en heure.

Ils doivent me prendre pour une folle, en même temps c’est eux qui m’avaient dit que la période idéale pour ponctionner était très courte et qu’il ne fallait pas faire confiance aux centres qui ne bossent pas le weekend à cause de ça.

Quelqu’un a t’il déjà été ponctionné deux jours plus tard que prévu avec un résultat positif à la fin ???

Bouteille à la mer : Quelqu’un connaît une clinique à Paris qui fait de l’IMSI et pourrait prendre la provinciale que je suis en urgence pour me ponctionner ce dimanche ?

Bon je n’ai pas beaucoup d’espoir, on a déjà toutes du mal à avoir des rendez vous pour soi même. Mais je vous remercie d’avoir lu ces quelques lignes de lamentations…

Je vais retourner allumer des cierges à Notre Dame en bonne touriste et PMette désespérée.

Bilan infertilité·Médecine Douce·PMA·Tous les articles

Meuf aux hormones

Voilà un titre qui résume bien mes 6 dernières semaines… et même ma vie depuis 3ans ! J’aurais dû appeler mon blog comme ça !

Episode 1: J.U.N.K.I.E.

Mon cycle a commencé le 1er février et a duré plus longtemps que prévu. Les instructions de Matrice Lab pour le cycle d’essai thérapeutique n’étaient pas très claires, j’ai donc pris du Provames de J7 à J10 (jusqu’à ce que la gynéco me dise que – non, il ne fallait pas en prendre), et cela m’a valu d’ovuler avec 10 jours de retard, mais OUF ! Ce n’était pas la ménopause.

Voilà le traitement de choc qui m'attend pour FIV4Je prends donc des médocs à gogo depuis le début du cycle : Toco, cortisone, metafoline (pour remplacer l’acide folique que je n’assimile pas bien), Conceptio Femme, puis 4 injections d’Ovitrelle (1 dose complète pour déclencher l’ovulation, puis 3 autres fois 1/3 de dose), 6 ovules de progestérone bien coulante par jour pendant 6 jours….Puis Provames en fin de cycle pour préparer la FIV du prochain cycle.

Episode 2 : L’affaire de la double biopsie.

Pour vérifier que le protocole ML est bien adapté pour moi, une nouvelle biopsie… enfin 2 pour le prix d’1 parce que ma gynéco s’était trompé de tube pour un des 2 bouts de viandes. Bon j’en suis à ma 6e/7e biopsie et ça devient de plus en plus supportable à chaque fois. Je serre un peu les dents mais ça passe vite.

Elle n’avait jamais fait de prélèvements pour Matrice Lab (c’est la gynéco de ville que je voyais avant d’être en PMA et qui était dispo à ce moment-là de mon cycle). Elle m’a accueilli avec « Alors vous ! Vous ne savez pas comme ça m’a tracassé votre examen ! Je n’ai jamais fait ça moi ! ça m’a empêché de dormir!! » Elle est du genre hyper cash mais je l’aime bien. Je lui ai dit « Ne vous en faites pas, je l’ai déjà fait, ça va bien se passer et ce soir vos tracas seront finis et vous pourrez dormir tranquille« . LOL, la patiente qui rassure la gynéco. J’aurais tout vu dans ce parcours !

Puis elle m’a dit qu’elle venait de perdre son père, elle a pleuré, j’ai pleuré aussi, bref on n’avait pas l’air fines…merci les hormones :).

Episode 3: La Cure Détox

La naturopathe que nous avions rencontré il y a quelques mois et qui nous avait recommandé des trucs hyper-relou qu’on a pas fait (bains dérivatifs, jeûns, manger sans gluten, fleurs de bach etc…) a aussi un petit business de cure détox avec des jus.

Tout le monde autour de moi m’a demandé pourquoi je faisais ça. Je fais 50kg donc ce n’est évidemment pas pour maigrir ……Mais franchement mes projets, mes médocs et autres injections ne les regarde pas. Je leur ai dit que c’est un rituel annuel, après les fêtes etc. C’est vrai que j’en ai déjà fait une l’année dernière, et hasard ou non, à défaut d’avoir ressenti un « bien-être de malade » (mais la dalle oui je l’ai senti) je suis tombée enceinte le mois suivant… mais FC.

Donc avant d’encrasser mon corps à nouveau, je me suis (torturée) offert un petit nettoyage du foie. J’ai rêvé de pâtes aux saumons, burgers, brioches de nutella … mais j’ai tenu, c’est pour la bonne cause !

3 jours de jus sans fibres et rien d’autre. J’ai perdu 2kg et tout repris en quelques jours.

L’épisode 4 : Retard de règles

Une semaine après ma biopsie et l’arrêt de la progestérone, toujours pas de ragnagnas. Des petits spottings mais pas grand chose. Je pyschotte. Je m’imagine déjà le miracle du bébé qui s’est accroché malgré la double biopsie faite à 9DPO. Je me dis que Matrice Lab c’était ça, ma solution, la potion magique que j’ai cherché pendant tout ce temps.

A 16 DPO ne pouvant plus attendre, je suis allée acheter des tests de grossesse.

Pas le truc cheap de merde qui te montre des lignes tellement invisibles que finalement tu n’as toujours pas ta réponse. J’ai pris des Clear Blue ultra sensibles. Un pour tester directement en rentrant du bureau, et un autre pour le lendemain matin quand le pipi est plus concentré. Positif tous les deux !! Ligne claire, mais ligne quand même là….

Bon, réfléchissons…. je me suis quand même injecté 1/3 de dose d’ovitrelle 9 jours avant et 7 jours avant… ça pourrait être des HCG résiduels me suis-je dit… on dit que ça peut rester jusqu’à 10-11 jours, mais en même temps ce n’était que des 1/3 de doses !!!

Je décide de ne pas en parler à Mr Zéro pour l’instant. Je m’autorise à rêver être la fille qui annonce sa grossesse à son mec comme on voit dans TOUS les films, vous savez ? Quand il ne s’y attend pas.

Je file au labo à 9h, soit une heure après le 2e test pipi. La laborantine qui a l’habitude de me voir arriver avec des ordonnances longues comme le bras me regarde style »what now? » . « Euh…Non non en fait je n’ai même pas d’ordonnance cette fois-ci, mais je voudrais tester mon Beta HCG ».

Elle me fait signer un truc comme quoi je reviendrai un autre jour avec l’ordonnance, et me retrouve une vieille ordonnance renouvelable pour contrôler ma progestérone en même temps.

14h: Toujours rien. Je regarde mon tel toutes les 5 min.

15h05 : Résultats progestérone : 2nmol/l. ça pue du cul.

16h : Toujours pas de Beta HCG. Je les appelle, ils me disent que c’est en cours. Je fais des exercices de respirations comme m’a appris la sophrologue. ça ne marche pas, évidemment.

16h30 : …Je ne reçois aucun mail de boulot aujourd’hui… ça ne m’aide pas à penser à autre chose…

16h43 : Beta HCG : 7Ui. Ok, c’est dead.

La morale de cette histoire c’est que j’ai appris 2 choses : les HCG résiduels existent vraiment, ce n’est pas une légende, il faudra que je m’en méfie à la prochaine FIV à cause de mes pic-pic supplémentaires post transfert (reco Matrice Lab) ET que les test Clear Blue Ultra Sensibles sont vraiment efficaces !

Je me console en me disant que FIV4 m’attend au tournant, et cette fois-ci avec une nouvelle technique IMSI.

Médecine Douce·PMA·Tous les articles

HELP : Cherche acupuncteur et ostéo miracle sur Paris

En prévision de FIV4 « à la capitale », je m’intéresse à tester l’acupuncture et l’ostéopathie avant/pendant la stimulation et avant/après le transfert.

Je prévois de commencer les 💉 chez moi pour les premiers jours de la stim, et de monter à Paris pour la première échographie.

Une ostéopathe près de chez moi en province m’a déjà fait des manipulations pour « mobiliser » l’utérus qui a tendance à se coincer. A cause de ma légère scoliose, je suis un peu « tassée » du côté gauche. Elle avait mis ses doigts bien au fond du vagin et a appuyé comme une tarée dans tous les sens pour faire bouger l’utérus. Pas super agréable comme vous pouvez l’imaginer 😣. Ahhh qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour l’avoir ce petit bébé d’amour.

Je pense retourner la voir au début de mon prochain cycle pour être sûre de bien débloquer tout ça à nouveau, mais elle m’a dit que l’idéal était de se faire manipuler après la ponction et avant le transfert, pour maximiser l’afflux sanguin dans l’utérus à ce moment là.

Je n’ai pas encore demandé l’avis de ma gynéco là dessus. Quelqu’un l’à déjà fait ? J’ai un peur d’en faire un peu trop et de faire saigner mon utérus (qui saignotte déjà assez facilement) et de tout foirer. Qu’en pensez-vous ?

En attendant, quelqu’un peut recommander un ostéo miracle qui fait ça dans Paris ? Idéalement dans le centre ou le quart sud-est.

Même question pour l’acupuncture, pour celles qui ont testé (et approuvé!), à quel moment en avez-vous fait  ? Vous avez commencé sur le cycle de stim ou le cycle précédent ? Pouvez-vous recommander un acupuncteur miracle sur Paris ?

Merci les copinautes !

Bilan infertilité·PMA·Tous les articles·Vie de merde

Le retour de l’ovulation

Après avoir passé une semaine à me demander si j’étais en pré-ménopause, à maudire ma vie qui venait de m’enlever le « seul truc qui marchait » dans notre vilain bilan de fertilité… je suis retournée faire des échos la semaine dernière … à J22, il était là, mon beau fofo de 18mm, à droite.

La prise de sang montrait aussi une LH à 87, donc qui dépassait même les normes hautes !

Et la gyneco m’a même autorisée à me faire une piqûre d’ovitrelle, histoire d’être sûre.

Voilà qui m’a remis un peu de baume au cœur. Ovulation = smiley face sur ma tête (comme sur les tests clear blue).

En fait, j’ai fini par comprendre que c’était les 4mg provames que j’avais pris de J7 à J10 – recommandé par Matrice Lab (vraiment pas très claires leurs instructions pour le cycle d’essai thérapeutique) puis recommandation invalidée par la gynéco parisienne – qui m’avait mis le cycle en pause.

J’ai perdu 9-10 jours ce qui a mis un bon coup de pied dans mon château de carte de programme pour la suite. Mais ce n’est pas grave. L’important c’est d’ovuler pour pouvoir se faire biospier, pour ensuite pouvoir se faire FIVer pour ensuite pouvoir 🤰🏼… allez j’arrête !

Bilan infertilité·PMA·Tous les articles·Vie de merde

Matrice Lab a parlé

Je reviens après quelques semaines d’absence et des quantités de prises de sang à en faire du boudin, une 5e biopsie de l’endomètre, un 10e recueil de sperme pour monsieur… roulement de tambour…voici le résultat des courses:

⁃ Spermo toujours pas top, surtout la morphologie au microscope Biqum x660, 80% ont au moins 3 anomalies de la tête = FIV IMSI recommandée

⁃ Matrice lab : Cellules NK en nombre normal mais immatures + activité immunitaire trop élevée = double problème donc la totale: scratching le cycle avant FIV + liste de médocs longue comme le bras (cortisone, œstrogènes, Vitamine E (tant mieux pour mes rides), antibios, piqûres de petites doses d’Ovitrelle 3 fois post transfert et enfin double dose de progestérone bien coulante).

⁃ Mutation hétérozygote MTHFR chez tous les deux : acide folique pas bien assimilé, on doit prendre de la Metafoline (oui oui, lui aussi!)

⁃ IRM pelvien: petites traces d’endométriose, pas bien méchante à priori (jamais mal pendant mes règles) car pas trop mal placée pour la fertilité. Pas d’adénomyose. Ouf !

⁃ Spottings avant règles toujours inexpliqués, peut être manque progestérone en phase lutéale car les valeurs sont normales mais basses.

⁃ J’ai un germe à la con au fond du minou, des actinomyces, qui arrivent normalement à celles qui ont des stérilets et je suis sûre que je n’en ai pas. Bref, les gygys ont dit tant pis, on le laisse celui-là.

⁃ Rendez vous chez Dr Touraine, LE ponte de l’endocrinologie à Paris : RAS, nos bilan hormonaux sont normaux

⁃ Bilan trombophilie et anti-phospholipides: RAS

Bilan du bilan du bilan du bilan : appelez ça du « nomadisme médical » si vous le voulez, on ne regrette pas d’être allés consulter à Paris et en Belgique.

Tous ces derniers examens, prescrits par la gynécologue de Paris, nous ont permis de trouver plein de choses qu’on ne nous avait encore jamais testé… Une FC puis 4 beaux embryons transférés en 2017, 0 accroche… on se demandait justement si je n’avais pas un utérus « hostile ». Les recommandations de Matrice Lab me donnent de l’espoir !

À Bruxelles on nous a expliqué que notre « cas » ne nécessitait pas forcément une analyse génétique sur les embryons. Par contre ils recommandaient de choisir des cliniques sur la base des pratiques du Labo… idéalement :

  • transfert à J5 ( et non pas à J2 comme chez nous en province)
  • choisir une clinique qui fait aussi des ponctions et transferts le weekend (pas le cas en province, ni à la clinique de Paris) pour être sûre d’être ponctionnée au moment le plus optimum et pas « quand ça les arrange »
  • incubateurs individuels (Belgique, Espagne…) pour ne pas perturber la temperature de nos brybrys en ouvrant la porte du frigo pour sortir les brybrys des autres PMettes !

Ce sera donc Paris pour notre prochaine tentative : IMSI et embryons poussé jusqu’à J5 s’il y en a qui tiennent jusque là 🍀🍀🍀🍀🍀

Soulagée de voir le début du prochain tunnel !

Mais en attendant, je vais faire durer le plaisir en me faisant un petit protocole Matrice Lab ce mois-ci juste pour tester leur reco avant le cycle de FIV4, et m’offrir une 6e biopsie de l’endomètre ! Youpi !

Problème, bah oui parce qu’il y a toujours un problème hein !! Exceptionnellement ce mois-ci (et je teste presque tous les mois) mon ovulation n’arrive pas. Echo faite ce matin à J15 et tout petits fofos de 1cm max, alors que d’habitude à J14-J15 il y a deja un beau corps jaune.  J’ai l’impression que les dieux sont contre moi ! Que le temps et donc mon âge avancent et que mon ovulation qui n’était pas un souci jusque là va se rajouter à la longue liste de pièces manquantes au puzzle de notre fertilité😰.

Je dois retourner faire une écho dans 6 jours pour voir si j’ai ovulé… espérant que ça ne sera pas trop tard pour faire une biopsie de l’endomètre.